Suivre Sony Belgium (Français)

​Deux photographes belges nommés aux Sony World Photography Awards 2018

Communiqué de presse   •   mar 01, 2018 11:44 CET

  • Deux photographes belges sur la liste des candidats sélectionnés
  • Pour consulter toutes les images de la présélection, veuillez suivre le lien suivant : worldphoto.org/press
  • Près de 320 000 images ont été soumises à travers le monde, totalisant une augmentation de 140 % du nombre des candidatures par rapport à 2017.
  • Les grands gagnants seront révélés le 19 avril 2018 (23h00 GMT) et une exposition spéciale sera organisée du 20 avril au 6 mai à la Somerset House de Londres.

Les membres du jury de l’édition 2018 des Sony World Photography Awards ont annoncé aujourd'hui que deux photographes belges figuraient parmi les dix meilleurs photographes de la catégorie Professional.

Événement créé par l'Organisation mondiale de la photographie, les Sony World Photography Awards en sont déjà à leur onzième édition. Des photographes de plus de 200 pays ont soumis près de 320 000 photos. Compte tenu de leurs origines internationales, les photos mettent en scène une grande variété de genres, styles et sujets. Les prix consacrent les meilleures réalisations dans le cadre de quatre compétitions : Professional, Open, Youth et Student Focus.

Les photographes de la catégorie « Professional » sont récompensés pour une œuvre composée de 5 à 10 clichés. Les membres du jury ont récompensé la très grande diversité des photos proposées et ont nommé les photographes belges suivants :

  • Alexander Meeus, Paysage, (Gand)
  • Paul D'Haese, Découverte, (Ternat)

Alexander Meeus : son œuvre donne un aperçu des effets uniques du microclimat particulier de Bàrdenas Reales, un semi-désert du nord de l'Espagne, qui ressemble plutôt à un désert africain ou mexicain qu’à un paysage de la péninsule ibérique.

Paul D’Haese a étudié la photographie à l'académie d’Anderlecht et à Saint-Nicolas. Il réfléchit sur la tendance humaine à construire des « Sphères de sécurité » et s’interroge sur leur influence visuelle dans notre environnement. Il s’exprime en ces termes à propos de son œuvre : « Notre façon de construire et de façonner le paysage exprime une multiplicité d’histoires visuelles. Cette prise de conscience se traduit par une série de photos horribles à la fois bizarres, surréalistes et effrayantes. »

Les œuvres des photographes nommés et récompensés seront exposées du 20 avril au 6 mai à l'exposition Sony World Photography Awards 2018 à Londres. Les lauréats de la compétition « Open » seront proclamés le 20 mars (2018) et les lauréats de la catégorie générale et Professional, le 19 avril (2018).

Sony World Photography Awards 2018

Des photographes de plus de 200 pays et territoires ont enregistré près de 320 000 images pour participer au concours, toutes catégories confondues, soit un nombre de candidatures inédit et une augmentation de 140 % par rapport à 2017. Les juges ont pour leur part été particulièrement impressionnés par la qualité des images, mais aussi la capacité des finalistes à dresser le portrait des principales tendances et des préoccupations contemporaines des photographes d’aujourd’hui.

Organisés par la World Photography Organization, les Sony World Photography Awards sont maintenant dans leur 11e année de partenariat avec leur sponsor principal, Sony. La liste des finalistes (les 10 meilleurs de chaque catégorie) et la liste des candidats retenus (les 50 meilleurs par catégorie) contiennent certaines des plus belles photographies contemporaines prises l’année dernière.

L’envergure internationale des candidatures offre une grande diversité d'images en termes de genre, de style et de sujet dans les 4 concours de l’épreuve : Professional, Open, Youth et Student Focus. Le concours Professional compte 10 catégories dont Architecture, Contemporary Issues, Landscape, Natural World & Wildlife, Portraiture et deux nouvelles cette année, Creative et Discovery. Quant au concours Open, il inclut 10 catégories dont Culture, Enhanced, Motion, Street Photography et Travel.

Cette année, la compétition Professional, jugée sur une série d'œuvres, a enregistré un fantastique taux de participation dans ses 10 catégories. Les juges ont d’ailleurs trouvé ces images exceptionnellement fortes, tout particulièrement dans les deux nouvelles catégories du concours, Creative et Discovery. Les séries d’œuvres retenues comprennent aussi bien des images illustrant élégamment l'obsession de l'humanité pour la richesse que des tableaux bruts de la crise des réfugiés Rohingyas, en passant par des portraits originaux de chiens et leurs propriétaires. Ces photographes sont maintenant en lice pour remporter le titre suprême de leurs catégories, mais aussi celui de photographe de l'année.

Jugé sur une seule image, le concours Open a également connu une grande variété de sujets proposés dans ses 10 catégories : la photographie de rue, les paysages et la nature étant les genres les plus représentés. Les œuvres finalistes comptent de magnifiques lacs gelés, des déserts ensoleillés et des forêts cachées, mais aussi de superbes portraits de visages du monde entier et des clichés explorateurs uniques sans lesquels ces cultures et traditions seraient peut-être restées dans l’ombre. Un large éventail d'images du concours Open ont été « retenues » parmi les 50 meilleures œuvres de leur catégorie, représentant des centrales électriques et formations de cygnes, ou offrant l’image évocatrice de para-athlètes en compétition sous la pluie.

Tous les finalistes des concours Professional et Open seront en compétition pour devenir les maîtres de leur catégorie, avec également l’espoir de remporter le titre de Photographe de l'année et ses 25 000 USD, ou celui de Photographe de l'année Open et ses 5 000 USD.

Le concours Youth a lui aussi connu une grande diversité d’images soumises par des photographes âgés de 12 à 19 ans sur le thème de « mon environnement », avec près de 8 000 candidatures supplémentaires par rapport à l'année précédente.

Enfin, le concours Student Focus a suscité l’intérêt d’universités du monde entier. Les dix finalistes britanniques, indien, français, néo-zélandais, sud-africain, argentin, canadien et chinois vont maintenant passer à l’étape suivante et produire un autre projet, avec en ligne de mire, la possibilité de remporter 30 000 € d’équipement d’imagerie numérique pour leur université.

Les lauréats seront annoncés lors de la cérémonie de remise des prix organisée à Londres le 19 avril. Le photographe de l'année, le photographe Open de l'année, les gagnants des catégories Professional et Youth, et les dix finalistes Student Focus seront tous conviés à Londres pour y assister. Les lauréats des catégories recevront également les derniers équipements d'imagerie numérique de Sony et seront publiés dans l’album des Awards 2018.

Les Sony World Photography Awards sont jugés anonymement par des professionnels du secteur internationalement reconnus. Le jury du concours Professional 2018 était présidé par Mike Trow (ancien directeur photographique du Vogue UK), secondé par des représentants de musées internationaux, de l'édition et des médias.

Philip Tinari (juge et directeur du Centre Ullens pour l'art contemporain, Chine) de commenter :

« Nous avons été impressionnés par la profondeur et la diversité du travail que nous avons examiné et nous avons été touchés par les différents rapports des photographes du monde entier aux problèmes auxquels nous sommes tous confrontés. »

Naomi Cass (juge et directrice du Centre de photographie contemporaine de Melbourne, Australie) a déclaré : « L’étendue des travaux présentés était vraiment à couper le souffle et le jury composé de juges tellement divers que les débats ont été musclés mais fructueux, avec des gagnants sortant réellement du lot. J'ai été frappée par les différents prismes artistiques exprimés dans chaque catégorie et par l’échelle vraiment internationale des participations. »

Clare Grafik (juge et directrice des expositions, The Photographers' Gallery de Londres, Royaume-Uni) a commenté : « Des nouvelles approches du portrait aux réponses créatives au paysage dans lequel nous vivons, les images illustrent à quel point la photographie est devenue une discipline vaste et innovante. Alors que nos rapports aux images photographiques se multiplient, les SWPA nous offrent l’occasion de nous concentrer sur de nouveaux talents et d'importants projets qui, autrement, pourraient nous échapper. »

Et Scott Gray (PDG de la World Photography Organisation) de commenter les Awards de cette année : « La qualité des candidatures de cette année a été très impressionnante, avec des œuvres d'art exceptionnelles inscrites dans toutes les catégories. Les Sony World Photography Awards n’a cessé de célébrer les photographes et la photographie tout au long de ses 11 ans d'existence, et nous poursuivons notre mission pour que la photographie soit reconnue comme un médium dynamique, passionnant et accessible. »

Toutes les images finalistes et lauréates seront exposées dans le cadre de l'exposition des Sony World Photography Awards 2018 organisée à la Somerset House de Londres. Cette exposition comprendra une section consacrée à des œuvres spécialement sélectionnées par le lauréat 2018 du prix de la Contribution exceptionnelle à la photographie (qui sera annoncé le 13 mars). Elle se tiendra du 20 avril au 6 mai et les billets sont disponibles sur www.worldphoto.org/2018exhibition.

Sony Corporation
Sony Corporation est un des principaux fabricants de produits audio, vidéo, de jeux, de communication, de périphériques clés et de technologie de l'information destinés aux professionnels et au grand public. Forte de ses activités dans les domaines de la musique, du cinéma, du divertissement informatique et en ligne, Sony bénéficie d'une position idéale de leader mondial en matière d'électronique et de divertissement. Sony a enregistré des ventes annuelles consolidées d'environ 72 milliards de dollars pour l'exercice clos le 31 mars 2016. Site Web international Sony: http://www.sony.net.

Pièces jointes

Document PDF